Adulte haut potentiel,

Parents haut potentiel, un combo indissociable

Les parents d'enfants à haut potentiel sont souvent eux même des adultes haut potentiel.
Faites en une chance pour accompagner votre enfant !

Ma découverte comme adulte haut potentiel

Il y a 9 ans, j’entendais pour la première fois parler de précocité, de zébritude, de douance, de haut potentiel… Ces termes m’étaient jusqu’alors totalement inconnus. L'idée d'être une adulte Haut potentiel était très loin de m'effleurer !

 

Un grand besoin de mettre du sens sur les comportements de mon enfant

 

Comme beaucoup de monde, je connaissais le terme de surdoué. Je l’assimilais aux petits génies à lunettes, à ces enfants brillants, sans effort apparent, dans le cercle scolaire.

Je consultais un spécialiste pour tenter de mettre du sens sur les comportements de mon petit garçon. Je sentais chez lui une souffrance, un mal être que je n’arrivais pas à comprendre.

Comprendre, mettre du sens, voilà ce qui a dirigé ma vie et qui reste encore aujourd’hui essentiel pour moi !

Je suis donc face à cette spécialiste. Elle me pose des questions sur les étapes du développement de mon fils, sur ses comportements dans notre vie quotidienne.

 J’y répond, le plus honnêtement possible. Et puis le terme est lancé.

« Avez-vous déjà entendu parler de haut potentiel Madame ? ».

Non, je n’en ai jamais entendu parler, pas réellement….

Le médecin en face de moi m’énoncent alors les nombreuses caractéristiques possibles des enfants à haut potentiel : leur langage élaboré dès le plus jeune âge, leur grand attachement au sens des mots, leur mémoire particulièrement développée, leur intérêt pour les questions métaphysiques mais aussi leur sens de l’humour, leur hypersensibilité, leur grande sensibilité face à l’injustice, leur besoin d’équité….

PARTICIPEZ AU FESTIVAL DES PARENTHÈSES ATYPIQUES DU 4 AU 13 JUILLET

Le festival d'été entièrement dédié aux parents d'enfants à haut potentiel

Je suis une adulte haut potentiel !

La spécialiste déroule une liste de caractéristique et tout se brouille dans mon esprit. Est-elle vraiment en train de parler de mon fils ou est-elle en train de parler de moi ?

La révélation de mon haut potentiel

Je suis sous le choc de ces nouvelles informations! Je suis soulagée de pouvoir mettre du sens sur les comportements de mon fils mais perturbée par ce que cela me fait ressentir.

Tout s'explique ! Ce sentiment de décalage que je ressens depuis toujours et cette hypersensibilité qu’on m’a tellement reprochée ! Mon besoin de mettre du sens sur tout et de tout comprendre. Mon parcours scolaire chaotique étroitement liée à la qualité relationnelle que j’arrivais ou pas à nouer avec les enseignants… J’ai l’impression de sortir du brouillard… Je suis une adulte haut potentiel !

Le haut potentiel comme bagage héréditaire

Je l’ai appris bien plus tard. Le haut potentiel est un bagage héréditaire !

 

Des caractéristiques neurophysiologiques

 

Ce sont des caractéristiques neurophysiologiques qui se transmettent de génération en génération !

Le haut potentiel se traduit par une myélinisation accrue des neurones ce qui fait que les informations arrivent plus vite au cerveau mais aussi que les différentes zones cérébrales sont mieux connectées entre elles.

Ces spécificités neurophysiologiques dote la personne à haut potentiel d’une plus grande acuité sensorielle et d’une hypersensibilité souvent mal comprise.

Puisque ce câblage différent est un bagage héréditaire, cela signifie que si votre enfant a été identifié à haut potentiel, alors il y a des grandes chances que vous soyez un adulte haut potentiel.

 

Adulte haut potentiel, parent haut potentiel !

 

Être un adulte haut potentiel et donc un parent à haut potentiel d’un enfant à haut potentiel peut avoir des avantages comme des inconvénients !

Le principal avantage est sans doute la compréhension rapide des fonctionnements, des difficultés, des plaisirs de nos enfants.

Et c’est aussi le principal inconvénient !

Les hypersensibilitées se heurtent, l’effet miroir nous bouscule, nous fait peur même parfois. Tous les parents du monde souhaitent éviter à leurs enfants les souffrances qu’ils ont eux même vécus. Et je sais combien vivre avec un haut potentiel peut parfois être difficile…

Depuis que j’ai pris connaissance du haut potentiel de mon fils (et du mien !), il y a une phrase qui me guide :

« Sois le parent que tu aurais aimé avoir ! »

 

Quand j’étais enfant, le haut potentiel n’était pas du tout connu. Mes parents ont fait ce qu’ils ont pu pour m’accompagner, avec leurs moyens à eux.

Aujourd’hui, nous disposons de nouvelles connaissances sur les fonctionnements spécifiques de nos enfants. Les neurosciences nous ont aussi apportées de nouvelles connaissances sur les effets de nos choix éducatifs sur le développement de nos enfants. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas !

Quel parent voulez-vous être?

Posez-vous ces questions : « Quel parent est-ce que j’aurais aimé avoir ?  De quel parent aurais-je eu besoin pour m’aider à dépasser mes difficultés ? »

 

Nos enfants ne sont pas des “mini-nous” !

 

Bien sûr, nos enfants ne sont pas des mini-nous.

Ils sont à la fois un peu comme nous et différents de nous. Il ne s’agit pas de transférer sur nos enfants nos propres douleurs ou difficultés mais juste se poser en toute lucidité la question de savoir de quel type de parent vous auriez eu besoin pour ensuite tenter de devenir ce parent-là.

Je vous entends derrière vos écrans me dire « Oui mais je n’arrive pas à gérer mon hypersensibilité, je n’arrive pas à mettre en place un cadre ferme et bienveillant, je ne sais pas être l’adulte stable et sécurisant dont mon enfant a besoin… »

Entendons-nous bien, je ne suis pas en train de vous demander d’être un parent parfait (quelle horreur, contre qui votre enfant pourrait-il se construire ! 😉 ).

C’est au contraire en vous acceptant comme vous êtes ET en vous mettant en chemin pour dépasser vos difficultés que vous donnerez l’exemple à votre enfant.

Nos enfants n’ont pas besoin de parents parfaits ! Ils ont besoin de modèles.

Et être un modèle pour son enfant, c’est surtout accepter ses faiblesses, ses difficultés et y faire face pour les dépasser, pour se dépasser et voguer vers plus de bien-être.

Je ne cesse de vous le répéter : vous êtes déjà le meilleur parent pour votre enfant.

 

Quel parent auriez-vous aimé avoir?

Mais êtes vous le parent que vous auriez aimé avoir pour vous-même ? Et si non, que pouvez vous faire dès maintenant pour vous améliorer ?

C'est parce que je crois profondément que pour retrouver une vie de famille apaisée avec nos enfants à Haut Potentiel nous avons besoin à la fois de respecter NOS besoins ET les besoins spécifiques de nos enfants que je vous propose régulièrement des supports et des ateliers en lignes pour vous guider vers le parent que vous auriez avoir quand vous étiez enfant !

Pour aller plus loin :

Favoriser l'épanouissement de votre enfant avec son haut potentiel

PARTICIPEZ AU FESTIVAL DES PARENTHÈSES ATYPIQUES DU 4 AU 13 JUILLET

Le festival d'été entièrement dédié aux parents d'enfants à haut potentiel